Mine des Grands-Crêts

20 juin 2006
Qui ne connaît pas la Dent de Vaulion ?
Le magnifique point de vue sur la vallée de Joux, le Léman et la Plaine ?
On y vient en car, en voiture, à pied; du Pont, de Vaulion, ou des Vallorbe.
Et en redescendant à Vallorbe après avoir suivi les Crêtes, on y trouve...
les Grands-Crêts !

Lorsque le chemin croise les rails, on aperçoit une vieille bâtisse et quelques ruines.
Seulement, ce qu'on ne sait pas, c'est qu'ici travaillaient plus de 70 personnes,
100 tonnes par jour de Chaux étaient sorties de la roche, et ceci de 1898 jusqu'en 1942.
Des constructions réalisées avec la Chaux de Vallorbe, on peut citer
le pont Chauderon de Lausanne, ou le revêtement du tunnel du Simplon.

Plan des mines
illustrations ©GSL; Voir leur excellente page ici.

4 mines ont été creusées. La mine n°2 étant la plus grande. Durant la journée, nous visiterons la mine n°1, et la n°2.


Images

Reste des bâtiments des Grands-Crêts (dynamités en 1943)

Escaliers montant vers nulle part

Mine des Grands-Crêts n° 4

Mine des Grands-Crêts n° 4, intérieur

Arbres ayant poussés sur les bâtiments

Mine des Grands-Crêts n°3, entrée inférieure

Mine des Grands-Crêts n°3, crochets et stalactites

Mine des Grands-Crêts n°2, aproche est, par un ancien chemin

Entrée de la mine n°2

Repos à l'entrée est de la mine n° 1

Entrée de la mine n° 1

Descente dans l'entrée de la mine n° 1, ouest

Jeu d'ombres en direction de l'entrée de la mine n°1, ouest

Montée à l'entrée est de la mine n° 1

Après beaucoup de recherches, nous avons conclu que cette entrée, marquée comme interdite, était bien la mine n° 2. Nous ne trouverons jamais l'entrée supérieure de la mine n° 3... que nous avions confondu avec celle-ci.

Étais

Semi-galerie à Gauche, après l'entrée

Étais ou trappe ? au premier carefour

Étais

Droit devant, de la première intersection. Reste des filets utilisés pour empêcher l'eau de passer, lors de l'exploitation des mines comme champignonières

Dernier regard nostalgique vers la lumière, la sécurité et les couleurs...

Entrée de la galerie 2

Illustration flagrante du noir perpétuel régnant dans les mines, et que la faible clarté de nos casques à LED n'ont sû que trop peu déranger

Les mines, comme les grottes, peuvent être humides !

Malgré la clarté des explorateurs, les LED des casques n'éclairent que très peu, et il fallait bien regarder où nous posions nos pieds !

Reste de conduite d'eau en bois, rongé par 60 ans d'humidité et recouvert de boue

Une des nombreuse montées de la Galerie 4 à le Galerie 5... impraticables pour des néophytes comme nous !

La galerie 4; majestueuse, immense ! On apperçoit les filets qui retenaient les goutellettes d'eau, à 2m du sol. Au plus grand, cette galerie fait 10m de large sur 15 de haut.

Reste de canalisation en bois, recouvert de boue sechée

Au bout de la galerie 4, reste d'étais au plafond.

Treillis de protection, mais je ne sais plus d'où !

Cette photo nous dévoile la taille énorme de la galerie !

Juste après le coude de la galerie 4, celle-ci devient sur 2 étages, ici on voit la galerie inférieure. La galerie supérieure domine 6m au-dessus.

Derrière les étais, une 'barrière' 24 heures !

Le fond de la galerie 4, partie inférieure. Devine-t'on des traces de rails, au sol ?

La 5ème galerie permettant de passer de G4 à G5.

Canalisation en bois

Boîtes de conserves... qui sait depuis combien de décennies elles sont-là ?

Vue sur la galerie G5 depuis la galerie G4

Tout le sport consistait à passer d'un sol boueux (flotch-flotch) à un autre, en évitant les anciennes canalisations, au risque de mettre le pied dans un trou de 30cm de vide ou de boue !

Cette photo illustre la difficulté de prendre des photos dans une cavité humide, sombre. A gauche, on voit l'expiration du photographe. L'astuce consiste à retenir sa respiration, attendre 10 secondes que la vapeur se dissipe, et prendre la photo...

Galerie G1; plus basse, plus étroite, et rigolée

Entrée de la galerie G2 (dangereuse et instable)

Et voici comment on voit les camarades, dans la mine !

Faune locale... mais pas de Chauve-souris

Sortie au chaud

Vue au plafond avant la sortie; un trou, et un étai.. ?

Et finalement...